Quoi de mieux qu'un savon d'automne pour bien démarrer le printemps? ...Soit, j'admets que j'aurais dû publier cette recette au moment où j'ai fait le savon, en octobre dernier. Mais mieux vaut tard que jamais! Vous aurez d'ailleurs droit au savon d'hiver, hautement coloré, d'ici peu : )

ll y a un certain temps, j'étais tombée sur un savon mi-figue mi-raisin. L'idée d'illustrer cette expression sous forme de savon m'avait tellement plu que je l'avais glissée dans un coin de ma tête. Et l'automne dernier, alors que j'étais en manque avéré de savonnage, j'ai eu envie de réaliser un savon pour chaque saison. Entourée des dernières figues accrochées dans le jardin et de beau raisin du marché, il m'était impossible de ne pas imaginer de savon "mi-figue mi-raisin" moi aussi! Une version pas si différente mais tellement plaisante.

Mi_figue_mi_raisin_02

Pour 400gr d'huiles:

Solution de soude:

  • soude calculée ici (surgraissage à 8%)
  • eau (moitié de la quantité moyenne de liquide recommandée ici)

Huiles:

  • 35% soit 140gr d'huile de pépins de raisin bio
  • 35% soit 140gr d'huile de coco
  • 30% soit 120gr d'huile d'olive bio

Ajouts:

  • extrait aromatique de figue

Ajouts pâte beige:

  • jus de raisin bio (quart de la quantité moyenne de liquide recommandée ici)

Ajouts pâte violette:

  • purée de figues du jardin (poids légèrement supérieur au quart restant de la quantité moyenne de liquide recommandée ici)
  • oxyde de fer violet

Méthode à froid:
*Diluer la soude en la versant dans l'eau tout en se protégeant correctement.
*Faire chauffer les huiles au bain-marie jusqu'à ce que tout ait fondu.
*Une fois que les deux préparations sont à température ambiante, verser la solution de soude dans les huiles et mixer jusqu'à atteindre la trace.
*Ajouter l'extrait aromatique de figue et mélanger soigneusement.
*Séparer la pâte en deux. Dans un des récipient, ajouter le jus de raisin. Dans l'autre, ajouter la purée de figue et l'oxyde violet. Pour que les colorants soient mieux mélangés, prélever une petite quantité de pâte et y ajouter le colorant. Après l'avoir mélangé soigneusement et éliminé les grumeaux, reverser cette pâte dans le récipient d'origine et mélanger de nouveau. Mélanger au fouet manuel pour ne pas trop faire épaissir la pâte.
*Verser une pâte puis l'autre par dessus en faisant attention à ce qu'elles ne se mélangent pas.
*Démouler et couper lorsque le savon est assez dur (environ 24heures plus tard) tout en portant des gants.
*Laisser sécher et durcir encore 2 jours pour tamponner les savons. J'ai couvert une petite feuille de figuier avec du mica cuivré et je l'ai appuyée sur chaque savon. Je n'avais pas de feuille de vigne fraîche sous la main donc j'ai utilisé un tampon de feuille d'érable, je crois, couverte de mica doré.

*Laisser les savons en cure dans un endroit aéré pendant un mois avant de les utiliser.

 Mi_figue_mi_raisin_03

Mi_figue_mi_raisin_04

¤ Donc voilà, un côté raisin blanc cassé avec une feuille dorée et un côté brun violet avec une feuille cuivrée. J'aurais voulu un savon un peu plus épais mais je n'avais pas prévu assez de pâte. Ce n'est pas grave, il tient bien en main. Evidemment les feuilles en mica disparaissent dès la première utilisation mais quand on l'offre c'est très jolip

¤ L'odeur est très légère puisque, sans grande suprise, l'extrait aromatique n'a tenu. En fait, on sent plutôt l'huile d'olive. C'est une odeur que j'aime bien mais un savon parfumé à la figue aurait été chouette!

¤ Enfin, je suis contente de la texture de ce savon! Le mi-raisin est tout doux tandis que le mi-figue exfolie la peau et permet un nettoyage plus "intensif"! Attention aux peaux sensibles quand même, il faut y aller doucement. Moi, sur les jambes, les pieds ou des mains particulièrement craspouilles, j'apprécie! Surtout que la mousse est crémeuse et plutôt abondante mmm...

Mi_figue_mi_raisin_05

Ce savon a eu pas mal de succès auprès de ma famille pour Noël. Mais le savon d'hiver encore plus : )

Je vais finir sur une note moins joyeuse: mon fiancé est parti ce matin pour l'Arabie Saoudite, ça y est. J'ai vraiment du mal à le réaliser. Il faut dire que, depuis que je l'ai laissé à l'aéroport, je m'occupe l'esprit et les mains pour ne pas trop y penser. Il essaiera de rentrer en juillet mais ce n'est pas encore sûr. Pourtant il le faudra car je ne  me vois pas tenir jusqu'à septembre sans lui!
Quant à lui, il a eu une arrivée assez blasante: trois heures d'attente à la douane à cause d'une file de 500 personnes faisant la queue à l'unique guichet ouvert ce soir... Je croise les doigts pour la suite!

Bisous et bonne fin de semaine à vous : )

  Avant de faire cette recette, voir absolument la note importante concernant la fabrication de cosmétiques et les précautions concernant les huiles essentielles!