13 février 2009

Macérât Calendula, centella et camomille

J'ai décidé de faire un super macérât!
Pour cela, j'ai fait un macérât (ah bon?). Une fois filtré, j'y ai fait macérer une autre plante, filtré et fait mijoter une autre plante encore! Dedans auront finalement macérés des pétales de soucis, de la centella asisatica et des fleurs de camomille romaine.

Le macérât de calendula est anti-inflammatoire, cicatrisant, adoucissant. Il est conseillé en cas d'irritations cutanées, démangeaisons, piqûres, coups de soleil, brûlures, eczéma, psoriasis, crevasses et peau fragile.

Celui de centella est cicatrisante (augmente la production de collagène), elle stimule la circulation, et est anti-psoriasis.

Et celui de camomille romaine anti-inflammatoire, calmante, anti-allergique, analgésique.

Le calendula a macéré dans:

  • de l'huile de pépin de framboise (anti-inflammatoire, cicatrisante, nourrissante, anti-radicalaire)
  • de l'huile de calophylle inophyle (anti-inflammatoire, cicatrisante, anti-radicalaire)
  • de l'huile d'inca inchi (apaisante, protectrice, assouplissante, anti-radicalaire)
  • de l'huile de sésame (protège en partie des UV, anti-oxydante, régénérante)
  • Vitamine E (antioxydant)

Pour le macérât de centella asiatica j'avais mis:

  • le macérât de calendula

Enfin, la camomille romaine macère dans:

  • le macérât de calendula et de centella asiatica

super_mac_r_t02

J'en ferai principalement des soins contre les démangeaisons, brûlures et les coups de soleil.

Source des propriétés du macérât de calendula: Aroma-zone.
Source des propriétés du macérât de centella: Atelier cosmetic bio.
Source des propriétés du macérât de camomille romaine: La magie des huiles.

Avant de faire cette recette, voir absolument la note importante concernant la fabrication de cosmétiques et les précautions concernant les huiles essentielles!


12 février 2009

Macérât de lavande

Voilà un de mes macérâts en cours.
Le macérât de fleurs de lavande est communément utilisé pour apaiser les irritations cutanées, les douleurs, brûlures et les courbatures. Il prend également soin de toutes les peaux y compris les grasses et acnéïques.

mac_r_t_lavande_dans_coton_jojoba_calophylle

  • 1/3 d'huile de jojoba (rééquilibrante,calmante, nourrissante, protectrice...)
  • 1/3 d'huile de coton (adoucissante, toucher sec, odeur neutre)
  • 1/3 d'huile de calophylle inophyle (anti-inflammatoire, cicatrisante, anti-radicalaire)
  • Vitamine E (antioxydant)

Placer  les fleurs de lavande séchées dans un pot stérilisé.
Recouvrir avec les huiles et ajouter la vitamine E.
Fermer le pot et laisser macérer pendant un mois au chaud en secouant de temps en temps.
Filtrer et verser dans une bouteille stérilisée à conserver à l'abri de la lumière.

 

Je compte l'utiliser dans des soins pour le visage (peaux grasses), des baumes apaisants (anti-bobo, brûlures), soins du corps parfumés...

Source des propriétés du macérât de lavande: Sylvie Hampikian, Créez vos cosmétiques bio, Edition Terre vivante, 2007


Avant de faire cette recette, voir absolument la note importante concernant la fabrication de cosmétiques et les précautions concernant les huiles essentielles!

Posté par Youpipi à 19:01 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
19 octobre 2008

Baume mains et pieds "Hot Rescuer"

Voici un baume pénétrant qui, malgré son nom, ne réchauffe pas vraiment les mains et pieds, mais les empêche de se refroidir trop.
Pour cela, j'ai utilisé des ingrédients qui stimulent la circulation sanguine. Je me suis basée sur un remède de D. Baudoux contre la maladie de Raynaud (trouble de la vasomotricité de l'extrémité des membres, qui deviennent blancs puis bleus par cyanose, lors de la présence de froid). Il y a aussi d'autres ingrédients qui nourrissent et soignent simplement la peau.

Baume_Hot_rescuer02

Pour 135mL environ:

  • 9ml de cire d'abeille (protectrice, anti-microbienne)
  • 60gr de beurre de sal (nourrissant, protecteur, pénétrant)
  • 15gr de beurre de karité (nourrissant, protecteur, cicatrisant)
  • 12gr d'huile de calophylle (circulatoire, protectrice capillaire artérielle et veineuse, cicatrisante)
  • 8gr d'huile de chanvre (pénétrante, protège de la deshydratation, régénérante)
  • 10gr d'huile de macadamia (circulatoire, pénétrante, protectrice, cicatrisante)
  • 7gr d'aloe vera (hydratant, cicatrisant, purifiant)
  • 4gr de glycérine (hydratant, émollient, antiseptique)
  • 1gellule de propolis en poudre (cicatrisante, anti-microbienne, apaisante)
  • 15gttes d'HE de thym thujanol (activatrice sanguine réchauffante, antivirale, antibactérienne)
  • 15gttes d'absolue de benjoin (rubéfiante=réchauffe, cicatrisante, hydratante, réconfortante)
  • 12gttes d'HE de lavande aspic (cicatrisante, antiseptique, apaisante)
  • 12gttes d'HE de niaouli (décongestionnante veineuse, anti-bactérienne, antivirale, tonique)
  • 5gttes d'HE d'hélichryse italienne (tonifiante de la circulation sanguine, cicatrisante, antihématome, anit-inflammatoire)
  • 3gttes d'HE de cannelle (fluidifiante sanguine, antiseptique, antifongique, anti-bactérienne, tonique, sent bon)
  • Environ 2gr d'arrow root (pour un toucher doux)
  • EPP
  • Vitamine E

Et si vous en avez:

  • HE de lentisque pistachier
  • HE d'estragon.

*Faire fondre la cire, les beurres et une partie de l'huile au bain-marie.
*
Une fois le tout fondu, hors du feu, ajouter le reste d'huile. Celui-ci devra être à temprature ambiante si possible sinon vous aurez du mal à mélanger l'ensemble de façon homogène.

*Incorporer le reste des ingrédients un à un, dans l'ordre indiqué de préférence, en mélangeant bien entre chaque ajout. Ce mélange se fait donc à froid pour ne pas abîmer les ingrédients. Pas besoin d'émulsifiant étant donné la faible quantité de phase aqueuse.

*Mettre dans des pots stérilisés.

Se conserve plusieurs moi à température ambiante.

 A appliquer sur vos mains et pieds avant de sortir lorsqu'il fait froid et au coucher si vous le souhaitez.

¤Cela fait environ deux semaines que j'utilise ce baume et j'ai bien l'impression qu'il est efficace! J'en mets plus particulièrement avant de sortir à vélo et même si je n'ai pas de gant, le froid n'engourdit pas mes mains.

¤Ce baume a une odeur assez sucrée que j'apprécie beaucoup. Cette odeur persiste moins d'une heure sur la peau.

¤Concernant la consistance, la photo est trompeuse: il n'est pas si crémeux! En fait, il est assez compact mais fond dès qu'on l'étale sur la peau.
Le baume semble gras au premier abord mais il pénètre très vite en réalité (objectif atteint!).

Ce soin ne convient pas aux femmes enceintes ni aux jeunes enfants à cause des huiles essentielles qu'il contient.
  Avant de faire cette recette, voir absolument la note importante concernant la fabrication de cosmétiques et les précautions concernant les huiles essentielles!

23 juillet 2008

Baumapiqûre

Après le Baumabobo, j'ai réalisé ce baume destiné à soulager mes futures piqûres de moustique en Thaïlande et en Corse.

Pour 2 petits pots:

  • 4g de cire d'abeille (Pour la consistance, anti microbienne, protectrice)
  • 5g de beurre de sal (ou de karité mais plus mou) (nourrissant et protecteur)
  • 5g de macérât de calendula (anti-inflammatoire puissante, cicatrisante, aseptisante)
  • 3g d'huile de callophylle (anti inflammatoire, cicatrisante)
  • 2g d'huile de pépins de framboise (anti-inflammatoire, cicatrisante, restructurante)
  • 2g d'huile de nigelle (antiallergique, cicatrisante, anti-infectieuse)
  • 1/2càc d'oxyde de zinc (antiseptique, protection contre les UV)
  • 1gellule de propolis en poudre (cicatrisante, antimicrobienne, calmante)
  • 5gttes de bisabolol (anti-inflammatoire, réparateur)
  • 4gttes d'HE de lavande aspic (antiseptique, cicatrisante, calmante)
  • 4gttes d'HE de géranium rosat (cicatrisante, hémostatique, antiseptique)
  • 4gttes d'HE de tea tree (conseillée contre les piqûres, antibactérienne)
  • 2gttes d'HE de camomille romaine (calmante, antiallergique)
  • 2gttes d'HE d'hélichryse (anti-inflammatoire, cicatrisante)
  • 1gtte de vitamine E


*Dans un petit récipient, faire chauffer au bain marie la cire et le beurre.
*Une fois fondus, ajouter les huiles et bien mélanger.
*Sortir du bain-marie et laisser tiédir. Ça ne doit pas être froid sinon vous aurez du mal à ajouter la suite.
*Ajouter le reste petit à petit. Il faut mélanger surtout après avoir mis les poudre car elles ont tendance à faire des grumeaux et à couler.
*Verser dans les pots stérilisés.

IMG_1681

Je trouve que mon baumabobo marchait bien donc je pensais que celui-ci devait être efficace aussi. Alors c'est apaisant, mais ça pourrait l'être plus. Il va falloir que je change quelques trucs!

Ce soin ne convient pas aux femmes enceintes ni aux jeunes enfants à cause des huiles essentielles qu'il contient.
  Avant de faire cette recette, voir absolument la note importante concernant la fabrication de cosmétiques et les précautions concernant les huiles essentielles!

06 juillet 2008

Gel Mince alors! 2

Voici mon deuxième gel contre la cellulite pour prendre la suite de celui-ci.
Je l'ai bien sûr un peu modifié mais il reste semblable au premier.

Phase aqueuse:

  • 50mL de décoction de lierre frais dans laquelle j'ai fait infuser de la menthe (anti-cellulite, drainante, amincissante)
  • 1gr de gomme xanthane (pour gélifier)

Phase huileuse:

  • 15mL de macérât de lierre (anti-cellulite, drainant, amincissant)
  • 5mL d'huile de calophylle (circulatoire, cicatrisante, contre les vergetures)
  • 2,5mL de macérât de centella asiatica (régénérant, contre les vergetures et la cellulite, tonique veineux et lymphatique)
  • 2,5mL d'huile de pépins de framboise (cicatrisante, restructurante)

Ajouts:

  • 8gttes d'HE de baies de genévrier (amincissant, anti-cellulite)
  • 8gttes d'HE de cèdre rouge (ou autre) (drainant, élimination des graisses)
  • 8gttes d'HE de géranium rosat (amincissant, anti-cellulite)
  • 8gttes d'HE de palmarosa (excellent drainant lymphatique)
  • 6gttes d'HE de carotte (contre la cellulite et la peau d'orange)
  • 6gttes d'HE de niaouli (décongestionnant)
  • 6gttes d'HE de sauge (anti-cellulite, élimination des graisses)
  • 5gttes d'HE de menthe poivrée (rafraîchissant)
  • 5gttes d'HE d'eucalyptus (rafraîchissant) (l'eucalyptus citronné favorise l'élimination des graisses)
  • 1,25mL (1/4 de teaspoon) de spiruline (assouplissante, protège le collagène et l'élastine)
  • 1 gélule de lithotame  (anti-cellulite)
  • 1mL de thé vert matcha (amincissant)
  • 2,5mL de poudre de caféine (élimination des graisses)
  • EPP
  • Vitamine E


*Dans un récipient stérilisé, verser 50mL de décoction (peu importe la température).
*Ajouter la gomme Xanthane en mélangeant pour éviter les grumeaux. On obtient un gel.
*Ajouter la phase huileuse puis les huiles essentielles en mélangeant jusqu'à ce que la consistance soit homogène.
*Ajouter les poudres et les conservateurs en mélangeant une dernière fois.
*Mettre en pot ou bouteille stérilisés et conserver le gel au frigo.

Je voulais mettre les poudres dans la décoction (tiède ou froide) avant de faire le gel afin de voir si elles se dissolvent mieux....mais j'ai oublié!! La prochaine fois je le ferai, oui!

IMG_1477

Alors j'ai encore obtenu un gel très pénétrant. La phase huileuse est plus importante en proportion par rapport au premier gel mais ça ne change rien à l'application.

Pour ce qui est de l'odeur, c'est encore très léger, plutôt frais.

Enfin niveau efficacité (et là ça concerne les deux gels), j'ai l'impression que la peau de mes cuisses est plus belle et aussi plus ferme! Bien entendu, ce n'est pas un produit miracle! La cellulite ne disparaîtra pas si vous ne mangez pas relativement équilibré et que vous ne faîtes pas de sport...mais ça peut aider!

IMG_1488

Non, ça ne se mange pas..c'est juste pour rigoler!

Ce soin ne convient pas aux femmes enceintes ni aux jeunes enfants à cause des huiles essentielles qu'il contient.
  Avant de faire cette recette, voir absolument la note importante concernant la fabrication de cosmétiques et les précautions concernant les huiles essentielles!

06 juin 2008

Macérât de Lierre

Pour ma crème anti-cellulite je me suis fait du macérât de Lierre. J'ai combiné plusieurs huiles pour bénéficier de leurs diverses propriétés. Comme j'étais pressée, j'ai choisi la méthode à chaud. Si vous le pouvez, préférez la méthode à froid qui consiste à faire macérer les plantes sèches pendant plusieurs semaines.

  • Jeunes feuilles de Lierre fraîches (anti-cellulite, drainantes)
  • 30 mL d'huile d'Inca Inchi (pénétrante, restructurante)
  • 30 mL d'huile de Calophylle Inophyle (ciculatoire, cicatrisante, contre les vergetures)
  • 25mL d'huile d'Onagre (restructurante, contre les vergetures)
  • 10ml d'huile de Rose Musquée (cicatrisante, régénérante, assouplissante)
  • 10ml d'huile de Chanvre (pénétrante, raffermissante, régénérante)
  • 7ml d'huile d'Argan (nourissante, cicatrisante, contre les vergetures)
  • 6ml d'huile de Pépins de framboise (cicatrisante, restructurante)
  • On peut aussi mettre de l'huile de Macadamia (pénétrante, contre les vergetures).


*Essuyer les feuilles de lierre pour les nettoyer (pas d'eau). Les piler ou passer au mixeur. Les mettre dans un pot (moitié) et recouvrir d'huile.
*Mettre le pot fermé au bain-marie pendant 1heure environ ( on trouve de 15 minutes à 2heures sur internet). La température ne doit pas être trop haute car on risquerait de perdre certaines vertus du macérât (maximum 40° degrés).
*Laisser reposer au moins une nuit dans un endroit plutôt chaud et secouer le pot de temps en temps.
*Refaire chauffer le macérât  environ 30 minutes et le laisser encore reposer un peu avant de filtrer.
*Rajouter quelques gouttes de VitE pour éviter que le macérât ne s'oxyde.

J'ai obtenu une huile d'un vert assez sombre mais il faut dire que l'huile de chanvre est vert foncé. Elle ne sent pas particulièrement fort.

Avant de faire cette recette, voir absolument la note importante concernant la fabrication de cosmétiques et les précautions concernant les huiles essentielles!